Coût de la construction au m² en France.

Maisons individuelles : le coût de la construction au m² est le plus élevé en PACA

 

 

Non, l’Ile-de-France n’est pas (toujours) la région la plus chère de France. D’après le Baromètre de la construction de maisons individuelles*, réalisé par ForumConstruire.com et QuelConstructeur.com, la palme du coût de la construction au m2 le plus élevé revient à la région PACA, avec près de 1700 euros au mètre carré. Pour calculer le coût d’une construction, plusieurs facteurs sont pris en compte comme la configuration du terrain, le type de prestations choisies, l’entreprise sélectionnée ou tout simplement le budget des particuliers. « Pour une fois, ce n’est pas la région Ile-de-France (ndlr : 1590 euros) qui est la région la plus chère », constatent les auteurs de l’étude. La région Provence-Alpes-Côte-D’azur présente également le plus gros budget en matière de construction qui comprend le prix du terrain, de la construction et des finitions, suivie de près par l’Ile-de-France. Globalement, les sommes engagées par les propriétaires sont plus élevées dans la partie est du pays car les différentes réglementations (parasismique, RT2012…) sont plus contraignantes et peuvent, donc, engendrer une augmentation locale des coûts de construction, explique l’étude. A cela s’ajoute un prix moyen des terrains supérieur à l’est qu’à l’ouest et un pouvoir d’achat plus important. Avec 250 euros, la région francilienne possède les terrains les plus chers de France, suivie du PACA (183 euros) et de l’Auvergne Rhône-Alpes (121 euros). Pour cette dernière, les auteurs du baromètre notent que ce résultat est à nuancer depuis le nouveau découpage régional. En effet, les régions rurales de l’ex-Auvergne présentent un prix au mètre carré forcément plus attractif que dans les zones urbanisées de l’ex-région Rhône-Alpes.

 

 

L’urbanisation s’accélère dans certaines régions

Dans son analyse de la superficie moyenne des terrains, le Baromètre constate un phénomène d’urbanisation galopante qui touche en particulier les zones en périphéries des villes : « ... les terrains d’une surface avoisinant les 1000 m2 sont fréquemment découpés à la vente suivante, pour être revendus en plusieurs parcelles. C’est un phénomène franc, qui risque de s’accentuer au fur et à mesure des années, avec la baisse du foncier et la hausse des impôts liée à la superficie des terrains ». Derrière l’Ile-de-France (587 m2), se succèdent les Pays-de-la-Loire (679 m2) et la Bretagne (691 m2).

 

 

Les plus grandes superficies à l’Est

Plus le coût de la construction au m2 est élevé, plus la superficie se réduit. C’est dans le quart nord-est de la France que l’on trouve les superficies de maison les importantes. Les trois grandes régions méridionales (Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et PACA), quant à elles, possèdent les maisons les plus petites du territoire. Une propriété en bord de mer entourée d’un vaste jardin et équipée d’une piscine à débordement reste encore un rêve inaccessible pour une large majorité de français.  

 

 

*L'étude a été réalisée à partir de 3127 projets de construction de maisons individuelles enregistrés sur le site ForumConstruire.com.