La Domotique.

Les nouvelles technologies renouvellent notre conception de l’habitat et avec elle, notre perception du confort. La maison contemporaine se dote désormais d’équipements connectés qui facilitent la vie de ses occupants et s’adaptent au rythme de vie de toute la famille : volets roulants et portails motorisés s’ouvrant à une heure définie, chauffage et lumière réglés à distance, ... La domotique offre un panel de possibilités qui transforme le foyer à l’image de ceux qui l’habitent et permet de maîtriser la consommation énergétique d’un simple clic.

 

Rencontre avec Thomas ANDRÉ, Marketing Manager "Smart home and home security systems"​ chez Somfy France.

 

 

  • Comment envisagez-vous la maison de demain ?

« Nous sommes déjà dans l’habitat du futur d’une certaine façon lorsque nous parlons de maison et d’objets connectés. En 2015, nous pensions devoir patienter 5 ou 10 ans avant de parvenir à développer ces nouvelles technologies. Pourtant, en l’espace de trois ans seulement, les possibilités et fonctionnalités pour la maison individuelle se sont améliorées de façon considérable. Je pense notamment au pilotage par la voix. A l’époque, nous l’envisagions déjà, mais nous n’aurions jamais imaginé que cet outil se développe aussi vite. Concrètement, aujourd’hui, il suffit de commander : « Google, ouvre (ou ferme) les volets de la cuisine et du salon ! » et le système s’exécute.
Chez Somfy, notre cœur d’activité est le volet et nous sommes motoristes de métier. Nous avons donc commencé par fabriquer des moteurs pour tous les équipements gérant les ouvertures et fermetures de la maison : les volets, mais aussi les stores, la porte de garage,… Il y a près de 15 ans, l’entreprise s’est beaucoup développée et a également créé des systèmes d’alarme, puis d’éclairage. C’est avec l’avancée des nouvelles technologies, que nous avons ensuite réfléchi à un produit qui puisse relier tous ces équipements entre eux. Cette réflexion a donné naissance à la box domotique TaHoma commercialisée en 2010. Cette solution connectée et évolutive permet de piloter tous les équipements de la maison avec une seule télécommande : son smartphone. C’est la box elle-même qui centralise tous les éléments. »

 

  • Dans quelle mesure, l’utilisateur garde-t-il le contrôle de ses équipements ?

 « Il ne faut pas concevoir la domotique comme un élément qui remplacerait les solutions déjà existantes, mais plutôt comme un outil complémentaire qui ajoute des fonctionnalités. C’est une façon simple et intuitive de rendre les équipements intelligents.

 Tous nos produits sont livrés avec des points de commande individuels qui permettent à l’utilisateur de garder une parfaite maîtrise de ses équipements. Il peut agir sur ses volets par exemple comme il le fait tous les jours en appuyant sur son interrupteur.

 La maison connectée avec TaHoma lui permet simplement de rajouter des possibilités de pilotage. Libre à l’utilisateur ensuite de piloter soit un équipement, soit plusieurs de la même famille (volets par exemple) ou de familles différentes (portail, lumière, volets…) et simultanément. Il choisit également l’outil de pilotage de son choix :

 -          Son smartphone

-          Un interrupteur local (lanceur de scénarios)

-          Et même le pilotage par la voix avec une des enceintes connectées récemment commercialisées

 En rentrant du travail, le propriétaire lance alors le scénario « Arrivée » : le portail s’ouvre, la lumière du salon s’allume et sa playlist préférée se met en route. Le chauffage est déjà à 20°, tandis que les volets se baissent à 50%. Ces programmes choisis en amont permettent une adaptation totale au mode de vie des occupants. »

 

  • Qu’est-ce qu’une serrure connectée ?

« La serrure connectée s’intègre directement sur la porte d’entrée existante. Composé d’un petit moteur, ce produit va ainsi venir remplacer le cylindre traditionnel avec un jeu de clés fourni par Somfy. C’est un système très simple qui permet à l’occupant de gérer l’accès à sa résidence. Son avantage principal réside dans le fait qu’il n’est plus nécessaire de donner une clé physique. Les aides à domicile, femmes de ménage ou nourrices, n’ont qu’à taper un code délivré par l’occupant sur un lecteur placé à côté de la porte. Et si un livreur doit passer sur les heures de travail, un code temporaire est créé ou annulé si la date est reportée. Le propriétaire garde ainsi la main sur tous les accès et peut annuler un code à tout moment au cas où il viendrait à ne plus travailler avec un employé. Il pourra également opter pour un système de badges, bracelets ou cartes. »

 

  • Est-ce que les équipements connectés permettent de réaliser des économies d’énergie ?

« Bien sûr. Nous avons lancé le thermostat connecté il y a un an. Nous nous étions aperçus que la majorité des gens possédaient soit un thermostat réglable manuellement, soit un thermostat sans programmation fixée sur la même température ou encore un type de thermostat plus évolutif, mais avec des programmations plus complexes qui décourageaient toute prise en main et restaient sur la même température.

C’est pour cette raison que nous avons souhaité développer un produit connecté qui prenne en main les besoins de l’utilisateur. A l’aide de simples questions, nous définissons ses besoins : à quelle heure se lève-t-il ? A quelle heure part-il au travail ?  A quelle heure rentre-t-il ? Les réponses obtenues permettent la création d’un programme conçu pour s’adapter aux différents moments de la journée.
Lorsque le propriétaire est absent, le système passe alors en mode éco et la température baisse automatiquement de quelques degrés. L’apport d’un thermostat connecté dans la maison par rapport à une maison dépourvue de programmation sur le système de chauffage représente, en moyenne, 20 à 30% d’économie d’énergie sur une année. A savoir qu’avec la box TaHoma, le client pourra aussi programmer la coupure de l’alimentation en son absence pour éviter la consommation de tous les appareils électroniques en veille ou choisir d’utiliser l’énergie solaire avec une batterie intégrée qui rend le volet autoalimenté. »