Les 5 erreurs à éviter lorsque l’on commande ses menuiseries pour la première fois (et les fois suivantes aussi). VOLUME 1

 

  • Confondre les cotes "hors-tout" et les "cotes tableau".

 

Cette erreur très fréquente est liée à deux cas de figures bien précis.

D’un côté, la pose en neuf, de l’autre la pose en rénovation.

-        Les cotes tableau : Réservées principalement à la pose en applique, c’est à dire en neuf ou en réhabilitation, elles induisent que le support, le tableau, est donc neuf ou libre de

toute contrainte passée (ancien dormant). La menuiserie sera légèrement plus grande que le tableau (quelques centimètres), afin de pouvoir être plaquée contre la maçonnerie, côté

intérieur du mur et fixée à l’aide d’équerres de fixation. Quelques centimètres de sur-longueur de chaque côté du châssis seront donc nécessaires pour pouvoir maintenir le châssis

correctement contre la maçonnerie, de compenser une éventuelle non-planéité du tableau et y appliquer les éléments d’étanchéité notamment.

Dans ce cas de figure, c’est donc le support, le tableau, qui est mesuré.

 

-        Les cotes hors-tout : Réservées à la rénovation principalement, elles sont utilisées dans le cadre de pose en tunnel, en feuillure ou en rénovation sur cadre existant.

Contrairement aux cotes tableau, les cotes hors-tout prennent en compte l’intégralité du châssis. Elles sont très utiles lorsque le support, un ancien cadre bois ou une feuillure, laisse

peu de jeu à la pose.

Dans ce cas précis, c’est la fenêtre qui devient le point de mesure.

 

 

  • Une erreur de sens d’ouverture.

 

Pouvant être sans conséquence, ou devenir une réelle contrainte à l’usage, une erreur de sens d’ouverture est vite arrivée.

Que ce soit poussant gauche, poussant droit, ou leurs frères jumeaux tirant droit et gauche, il est très important de se souvenir que ces dénominations décrivent avant toute chose une

action.

Plus clairement et pour l’exemple, de l’extérieur pour aller vers l’intérieur, lorsque j’ouvre une porte « poussant gauche », cela signifie que j’utilise ma main gauche pour pousser la

porte côté gauche.

En toute logique, vu de l’intérieur, cette même action équivaut donc à utiliser sa main droite pour tirer la porte vers la droite, donc la porte est tirant droit vue intérieur.

En toute logique, une porte poussant droit donne, en vue intérieur, une porte tirant gauche.

Veillez donc à être attentif aux termes employés par votre fournisseur – tirant ou poussant – pour ne pas commettre d’impair.

 

  • Le respect des normes PMR pour la hauteur de poignée des fenêtres :

 

Afin d’être en conformité avec les normes en matière d’accessibilité des personnes à mobilité réduite (PMR) concernant la hauteur des poignées de fenêtre, ces dernières doivent être

situées à 1,20m du sol.

Afin d’éviter toutes erreurs qui peuvent s’avérer lourdes de conséquences sur votre chantier, pensez à bien communiquer la hauteur précise de vos allèges maçonnées afin de garantir

un positionnement de la poignée de votre chantier à la hauteur réglementaire.

De même, si la hauteur de l’allège excède 1,10 m, il y a fort à parier que votre fournisseur ne soit pas en mesure de fabriquer un châssis conforme aux normes PMR. Une réduction de

l’allège maçonnée est donc à prévoir dans ce cas de figure.

Concernant le passage de porte, le passage utile ou PU sur le schéma ci-dessous, doit être au minimum égale à 0,83m de large.

 

 

 

  • La couleur et le design des accessoires sur des menuiseries couleurs : attention aux fautes de goût.

 

Notre erreur numéro 4 concerne l’esthétisme des accessoires. Sur certains chantiers « mixtes », de type fenêtres à frappe en PVC, baies coulissantes en Aluminium, il n’est pas rare

que ces produits proviennent de deux fournisseurs différents.

 

Exemples de finitions possibles pour une poignée de fenêtre à frappe de type "arrondie".

 

Alors plutôt que de vous retrouver avec un mélange de poignées noires arrondies, et d’autres droites en inox ou en 7016 sur un même chantier, pensez à sensibiliser votre fournisseur

à ce détail et à harmoniser le choix des poignées et de leur couleur en conséquence, cela vous évitera bien des désagréments.

 

 

Exemples de finitions possibles pour une poignée de fenêtre à frappe de type "carrée".

 

Pour découvrir nos gammes de produits et télécharger nos fiches descriptives détaillées, cliquez ICI.

 

 

  • Fenêtre sans volet roulant ? Quel vitrage choisir ?

 

Les assurances sont formelles : une fenêtre ou porte-fenêtre accessible (à moins de trois mètres de hauteur) doit être soit protégée par une grille de défense, un volet roulant ou à

défaut d’un vitrage à retardateur d’effraction d’au minima type 44-2 ou minimum d’épaisseur de 10 à 13.5 mm (information variable selon les assurances).

 

 

 

  • Chez Caséo, menuiseries pour bâtisseurs, nous pensons que vous devriez tout simplement ignorer tous les points de vigilance vus précédemment. Car pour nous, la meilleure façon d’éviter ces différentes erreurs, c’est encore de confier vos menuiseries à un spécialiste, pour que ce lot ne soit plus une préoccupation pour vous.

Pour trouver le magasin Caséo, menuiseries pour bâtisseurs proche de vous, cliquez ICI.

 

 Dans le Volume 2 la semaine prochaine, nous aborderons :

  • Les bonnes réservations maçonnerie pour les seuils PMR, encastrés etc...
  • Le cas de la taille du coffre comprise ou non dans la taille du châssis.
  • Oublier de mentionner le délignage de la tapée haute du châssis lors de la commande.
  • Oubli de passation de commande : Les délais moyens de fabrication par matériau.
  • Contrôler la taille des tabliers de volets roulants dans un coffre tunnel.

D'ici-là, portez-vous bien !